Urbanisme

Grands Projets Urbains Anosy-Mahamasina et Masay (GPU)

Plusieurs projets d’aménagement se réalisent depuis une dizaine d’années à Antananarivo, et se démarquent par leur envergure, à l’exemple des complexes commerciaux de la City Ivandry ou des complexes immobiliers sur l’axe de Tanjombato. Mais ces aménagements relèvent tous d’initiatives d’opérateurs privés.
Le volet urbanisme opérationnel du programme Urbanisme de l’IMV intervient en l’appui de la CUA pour mener des réflexions sur le développement de projets de ce type, dans une démarche de planification stratégique, en identifiant des sites potentiels et en procédant aux étapes nécessaires pour leur réalisation.
L’identification des sites stratégiques Anosy-Mahamasina et Masay résulte du Séminaire International sur le développement urbain en 2012, pendant lequel des experts urbanistes de Paris, de Barcelone et de New York sont venus participer à des conférences et ateliers de travail avec les experts malgaches et l’équipe de la CUA pour partager leurs démarches et appuyer la CUA aux réflexions sur Antananarivo.
Les GPU ont pour objectif principal d’améliorer le cadre de vie des habitants, le fonctionnement de la ville et son image, en créant ainsi une valeur ajoutée pour la Capitale.

 


Le GPU Anosy-Mahamasina 
 
Il s’agit de faire des deux sites, Anosy et Mahamasina, un ensemble cohérent, accessible et attractif pour le public par :

  • l’amélioration de la mobilité notamment piétonne autour du site,
  • le renforcement du caractère sportif et culturel du site,
  • le développement de nouvelles activités, notamment à caractère économique. 


Jusqu’à présent, des études techniques et financières pour la réalisation du projet ont été réalisées en appui à la CUA. Cette dernière doit actuellement décider des grandes orientations d’aménagement à réaliser, ainsi que procéder au choix d’un ou de partenaires privés pour le financement des réalisations.

Le GPU Masay 

Aux alentours du lac Masay, zones actuellement en pleine urbanisation, se réalisent plusieurs projets d’aménagement appartenant notamment au privé. La CUA étant le premier responsable de l’aménagement de son territoire, le projet consiste à l’accompagner pour l’harmonisation des aménagements réalisés sur ce site, de veiller sur l’intérêt de tous, des plus vulnérables et éventuellement de réaliser avec les investisseurs privés des infrastructures pour l’intérêt général : station d’épuration d’eau, développement d’activités économiques… 

Pour ce faire, la CUA doit encore identifier les besoins réels de la population sur le site, avant d’approcher les propriétaires privés sur le site et procéder aux négociations nécessaires.