Mobilité urbaine

La ligne pilote 172/187

Le projet ligne-pilote est une action opérationnelle pour l'amélioration à court terme de la mobilité dans l'agglomération d'Antananarivo. La ligne 119 puis les lignes 160, 166 et 128 qui relient Antanimena/Mahamasina à Ankatso ont déjà été réalisées. En 2017, c’est au tour des lignes 172 et 187 d’être aménagées.

Le projet de labellisation des lignes 172/187 répond en premier lieu à un critère « démographie et niveau social » ; mais aussi à celui de « productivité des investissements » par son terminus dans le quartier des 67 hectares.
La ligne 172/187 fait partie des doublons historiques. Elles relient sous des numéros distincts mais avec le même itinéraire, le secteur très dense des 67 hectares à la commune de Iavoloha (plus de 13 km) au Sud de l’agglomération. Elles desservent des quartiers d’habitat dense et des zones d’activités. 40% de leur linéaire est en dehors de la CUA sur les communes périphériques de Tanjombato et d’Andoharanofotsy et Iavoloha. Le parc de véhicules global de la ligne est d’environ 80 véhicules. Le trafic quotidien atteint 46 000 voyageurs.

Hormis le terminus des 67 hectares, les lignes 172/187 ont 4 arrêts communs avec la ligne 119, d’ores et déjà équipés « pilote ». Sur le linéaire aller-retour, 54 arrêts ont été recensés comme nécessitant des équipements, des travaux d’ajustement de voirie et des réhabilitations de trottoirs. Neuf arrêts sont à déplacer, 15 sont à doter d’abribus. Les 39 autres, sur trottoirs trop étroits ne pourront recevoir que des totems – ces trottoirs étant cependant réhabilités.Le terminus d’Iavoloha est à restructurer, avec une partition des espaces entre zones d’arrivée, d’attente, de départ. L’environnement urbain est cependant relativement contraint. Le terminus réaménagé devra intégrer la ligne passante n°137.