Mobilité urbaine

La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) et les communes adjacentes regroupent quelques 3 millions d’habitants, sur un territoire excédant largement les 6500 hectares du site historique des collines. Chaque année, la population de l’agglomération d’Antananarivo compte quelque 120 000 habitants supplémentaires. A ce rythme, elle atteindrait 5 à 6 millions d’habitants en 2040.

Ces 120 000 habitants supplémentaires génèrent, tous les ans, une mobilité équivalente à celle d’une ville moyenne. Si la marche à pied et les transports collectifs restent majoritaires, les déplacements motorisés individuels sont en progression comme en témoigne la croissance du parc automobile, de l’ordre de 5% l’an.

Dans ce contexte, l’amélioration de la mobilité urbaine est identifiée comme un facteur clé pour le développement économique et social de la ville.

Les carences règlementaires, les véhicules polluants inadaptés au transport de voyageurs et les défaillances du service d’exploitation ont conduit à mener le programme d’Amélioration de la Mobilité Urbaine (PAMU) depuis 2009. Avec l’appui de la Région Ile-de-France, l’objectif est de redéfinir les fondamentaux d’un réseau de transports urbains : structuration, exploitation, gestion, renforcement des compétences et savoir-faire.

Piloté par l’IMV, le PAMU s’articule sur deux niveaux :

  • La mise à niveau de l’existant, appuyée par des projets de court terme, démonstratifs de la capacité à faire mieux et rapidement, pour les lignes urbaines d’Antananarivo ;
  • Des projets structurants et des politiques d’accompagnement à plus long terme, pour un système de transport de transport intégré, dans un périmètre urbain élargi à l’agglomération du Grand Tana.

Depuis 2009, le PAMU permis la création des lignes-pilotes n° 119 / 128 / 160 / 166 et d’un appui institutionnel continu à la Direction des transports urbain de la CUA (élaboration de textes règlementaires et réalisation d’études).

Depuis 2015, le PAMU a reçu le soutien financier de l’Agence Française de Développement, via un financement FICOL. Il permettra la définition de la restructuration du système de mobilité urbaine et des infrastructures des transports à créer dans l’agglomération d’Antananarivo, en prévision de son développement, à horizon 2025 / 2030.

 Rechercher un projet
IMV | Mobilité urbaine | L’étude Marché des déplacements et Réseau Structurant à Horizon 2025

L’étude Marché des déplacements et Réseau Structurant à Horizon 2025

prépare la restructuration du système de mobilité urbaine de la ville d’Antananarivo, en prévision de son développement.

IMV | Mobilité urbaine | L’étude Tarification - Billettique

L’étude Tarification - Billettique

vise à la mise en place d’un nouveau système tarifaire qui sera bénéfique aussi bien pour les voyageurs que pour les transporteurs.

Projets


Le Centre de formation aux métiers du transport urbain

vise à renforcer les compétences des conducteurs de taxi-be et des receveurs des bus de la ville d’Antanarivo, pour améliorer le confort ainsi que la sécurité des voyageurs durant les trajets.

IMV | Mobilité urbaine | Le Centre de formation aux métiers du transport urbain
Voir : Mobilité urbaine | Le Centre de formation aux métiers du transport urbain

La ligne pilote 172/187

permet d’améliorer les infrastructures des lignes de bus 172 et 187, reliant la commune d’Andoharanofotsy au quartier des « 67 Hectares ».

IMV | Mobilité urbaine | La ligne pilote 172/187
Voir : Mobilité urbaine | La ligne pilote 172/187